En route pour le Honduras!
Nouveau boulot et nouvelle vie en terre inconnue!

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Album photos
Archives
Mes amis

Où suis-je actuellement ?




«  Août 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031 



Rubriques


Menu


Hola hola!!!

Hola amigos!

 

Tout d'abord je commence par remercier tous ceux et celles qui m'ont envoyé un message ce we. Ca fait plaisir d'ouvrir sa boite le lundi matin et de découvrir plein de nouvelles.

 

De mon cote, j'ai passé un we sympa. Depuis jeudi dernier, une stagiaire française est arrivée pour 2 mois et demi a SPS. Ouf ma bouée de sauvetage! Du coup je l'ai rencontrée samedi am et on a passé tout l'am et la soirée ensemble. Je lui ai montré le mall, incontournable a SPS, et le soir on est allé voir un concert de rock. En fait de rock, c'était du métal avec des hurlants honduriens, tres drole. Perso ça ne m'a pas trop dépaysé (cf Maxime) mais c'était rigolo parce qu'Anne et moi étions les seules pas en noir. Et puis surtout certains étaient des caricatures totales: coupe de cheveux improbables, percings partout sur la figure, tee-shirts AC/ DC...grandes capes ou blousons en cuir et surtout ils portaient tous des chaines accrochées a leurs poches et des crucifix a l'envers: Jésus pendu par les pieds si vous préférez!

Vous imaginez dans un pays hyper croyant comme le Honduras, ils sont super mal vus et vraiment considérés comme des "suppots de satan". Les gens s'écartent sur leur passage.  Alors que c'est vraiment un genre qu'ils se donnent. Je ne les ai vu ni boire du sang, ni faire des sacrifices.

Enfin, on a écouté le concert de dehors parce que c'était hyper fort et que surtout tout le monde était en transe et dansait comme des fous. Mais c'était sympa parce que du coup ceux qui sortaient boire un coup passaient discuter avec nous un moment, par curiosité! Et oui 2 blanches blondes pas en noir ça intrigue. Ils étaient super sympas et c'est avec eux que j'ai eu les discussions les plus intéressantes depuis que je suis la.

Parce qu'ici c'est pas toujours évident de parler de choses intéressantes avec les gens. Beaucoup ne sont pas allés a l'école et ils parlent de foot, de religion, de musique américaine et en arrivent toujours a te demander si tu es mariée, si tu as des enfants. Et si non, si tu veux pas éventuellement te marier avec eux!

Les filles parlent beaucoup de leurs fringues, de leurs ongles et de leurs cheveux et du mari qu'elles vont chercher a l'université avec leurs nouvelles fringues et coupes de cheveux. Et oui, c'est une réalité, je n'invente rien, la fac ici est une agence matrimoniale. Tout le monde est super bien sapé et s'observe sous toutes les coutures. Mais c'est un fait, la plupart des étudiants y vont plus pour draguer que pour véritablement étudier...

Tout ça pour dire que c'est pas facile d'avoir des conversations intéressantes avec les gens mais avec les Hurlants de samedi si! parce qu'ils sont ouverts d'esprit, curieux et que tous savent que la France est un pays... Comme y a pas mal de groupes de métal en Europe, ils connaissent plein de choses et certains bafouillent meme quelques mots de français.

Ca change du coup on a pu discuter de la vie au Honduras, de la politique, de l'américanisation massive du pays, avec le recul que beaucoup n'ont pas. Bon et puis on a fini par le plus intéressant, aux alentours de 1h du mat, s'apprendre des insultes, toujours tres utiles, en français pour eux et en espagnol pour nous.

De temps en temps, nous aussi on a un peu coupé et on est allées se prendre un bon bain de foule dans la fete populaire du centre-ville qui avait lieu en meme temps. On a fait quelques pas de danse aux sons de la salsa et du "reggaeton", incontournable musique que tout le monde adore ici.

Voila, c'était une soirée improbable mais super sympa. Et hier am, j'ai retrouvé Anne et Teresa un petit moment.

Je vous présente Teresa: c'est une femme adorable, d'une soixantaine d'années. C'est la directrice du musée d'Anthropologie ou Anne fait son stage. Elle a les cheveux super longs, toujours tressés (la tresse lui arrive aux genoux pour vous dire) avec plein de rubans de couleurs et elle porte toujours des robes traditionnelles brodées trop jolies. Elle est hyper simple. Elle vit dans une grande hacienda hors de la ville avec ses poules, ses vaches et autres animaux..... Elle est francophone et francophile: elle a fait ses études en France avec son mari et ils parlent super bien français tous les deux. Ils sont adorables. Ah oui et son mari c'est le Ministre de la Culture hondurien!!!

Donc je les ai retrouvées et on s'est promené pour faire visiter la ville a Anne. Et on est allées faire des courses et voila, rien d'extraordinaire mais ça fait du bien d'etre avec des gens sympas et intéressants. Et je précise que Teresa ne nous parle qu'en espagnol et pas en français, des fois que vous pensiez qu'on choisit la facilité!

 

Je crois que je vais bien profiter du temps ou Anne est la pour faire pas mal de choses parce que c'est tout de suite plus simple quand on est 2.

 

Pour aujourd'hui, c'est tout. Je retrouve mon panier de crabes favori pour une nouvelle semaine de folies! Margret est malade depuis la semaine derniere et son absence n'arrange pas les choses. C'est bien connu quand le chat n'est pas la, les souris dansent!

Et je vous tiens au courant mais normalement ce soir je m'inscris dans un club de gym ou va mon collegue Luis. Je vais aller suivre les cours danse!!!


Publié à 05:10, le 30/06/2008, San Pedro Sula
Mots clefs :
Lien